L’austérité frappe encore: l’environnement est dans la mire

RQGE

L’austérité frappe encore: l’environnement est dans la mire

DSCF3712

Montréal, le 3 décembre 2014. La vague d’austérité qui déferle sur le Québec a aussi des impacts en environnement. Groupes environnementaux, syndicats et membres de la société civile lancent un cri du cœur pour demander au gouvernement de ne pas couper le financement de plusieurs organismes communautaires environnementaux. D’une seule voix, ils lui demandent de faire mieux que le gouvernement fédéral en matière d’environnement.

Le financement en jeu relève d’ententes issues de la politique gouvernementale sur l’action communautaire (2001), qui encadre l’engagement des différents ministères à soutenir l’action communautaire pour plus de 5000 organismes répartis dans une vingtaine de secteurs, dont celui de l’environnement. À ce jour, dix (10) groupes communautaires environnementaux ont cessé de recevoir le soutien annuel que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre changements climatiques (MDDELCC) leur verse pourtant depuis 2006, dont:

 

 

  • Association québécoise pur la promotion de l’éducation relative à l’environnement (AQPERE)
  • Environnement Jeunesse (ENJEU)
  • Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED)
  • Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE)
  • Coalition Eau Secours!
  • Cyclo Nord-Sud
  • Nature Québec
  • Fondation québécoise en environnement
  • Vivre en ville

 

 

« À moins que le gouvernement revienne sur sa décision, ces coupures s’avéreront désastreuses », témoigne Maude Prud’homme du RQGE. « Elles amputeront sérieusement les groupes concernés, ce qui portera atteinte à leur capacité de protéger les écosystèmes québécois et privera l’ensemble de la population de précieux leviers démocratiques pour veiller sur l’environnement. Tout cela à un moment où de nombreux projets potentiellement dévastateurs s’annoncent, par exemple de transport d’hydrocarbure non conventionnel et de fracturation. »

Pour Jérôme Normand d’Environnement Jeunesse, « la vraie richesse, c’est la qualité de l’environnement! Les groupes oeuvrant en environnement sont essentiels pour veiller à la sensibilisation, à la promotion d’alternatives et la défense collective des droits. Il s’agit d’un investissement en faveur des générations futures qui devrait intéresser n’importe quel gouvernement responsable. »

« Le gouvernement ne fera pas d’économies ici, » affirme Martine Chatelain de la Coalition Eau Secours!. « Au contraire, c’est en protégeant l’environnement qu’on fait des épargnes, par exemple en réduisant la pollution et le gaspillage énergétique. Nous faisons partie de la solution mais le gouvernement n’en tient pas compte. » À cet effet, Glenn Rubenstein de Cyclo Nord-Sud renchérit, « Le fait que le gouvernement investisse dans l’extraction ou dans la construction d’autoroutes, et menace de couper les quelques vivres qui restent à des organisations qui défendent le bien commun, ça en dit long sur ses priorités. »

Le bilan du gouvernement Harper en matière d’environnement est désastreux. En plus de mener une chasse éhontée contre les groupes écologistes, il force ceux-ci à se tourner vers les provinces pour une reconnaissance et un soutien. Or, au Québec, plus de soixante-quinze (75) groupes d’action communautaire autonome environnementaux restent sans financement à la mission. Quatre ministères en lien avec l’environnement ne se sont jamais conformés à la politique gouvernementale d’action communautaire : le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) et le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Signataires

Groupes écologistes

Action Boréale (ABAT)

Action Re-buts

Ambioterra

AmiEs de la Terre de Québec (ATQ)

Archibio

Association pour la protection des Hautes-Laurentides (APEHL)

Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement (AQPERE)

Centre d’intendance écologique Latreille (CIEL)

Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM)

Centr’ERE

Citoyens au courant

Coalition Eau Secours!

Coalition Québec meilleure mine

Collectif éducatif Éco-Naître

Comité de vigilance de Malartic

Comité pour les droits humains en  Amérique latine (CDHAL)

Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre

Craque-Bitume

Cyclo Nord-Sud

Écohabitation

Ecovigilance Baie des Chaleurs

Enviro Éduc-Action

Environnement Jeunesse (ENJEU)

Environnement Vert-Plus

Établissement verts Brundtland (EVB-CSQ)

Fondation Rivières

Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED)GaïaPresse

Greenpeace

Groupe de recherche d’intérêt public du Québec à l’UQAM (GRIP-UQAM)

Guilde des herboristes

Habitat Multi Générations (HMG)

Héritage Saint-Bernard

Justice transnationales extractives (JUSTE)

La petite boutique d’Amos

Ligue des droits et libertés

Mouvement écologique mathalois

Nature Québec

Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC)

Projet ÉCOSPHÈRE

Regroupement écologique de Val-d’Or et des environs (REVE)

Réseau québécois des femmes en environnement (RQFE)

Sauvons nos trios grandes îles de la rivière des Mille Îles

Sept-Îles sans uranium (SISUR)

Société pour vaincre la pollution (SVP)

SOS Levasseur

Tache d’huile

Uniterre Conférences

Vigilance OGM

 

Syndicats

Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Fédération autonome de l’enseignement (FAE)

Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)

 

Regroupements communautaires

Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ)

Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC)

Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ)

Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ)

Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ)

Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE)

Regroupement comités logements et associations de locataires du Québec (RCLALQ)

Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA)

Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB)

Union des consommateurs

-30-

 

Pour plus de renseignements :

Maude Prud’homme, Réseau québécois des groupes écologistes. 581-886-3523

Bruno Massé, Réseau québécois des groupes écologistes. 514-597-8194

Martine Chatelain, Coalition Eau Secours! La coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau. 514-769-5529

Version PDF