Le RQGE déplore le piètre soutien du MDDELCC envers l’action communautaire

RQGE

Le RQGE déplore le piètre soutien du MDDELCC envers l’action communautaire

RQ-ACA_bandeauweb_generale_cover 2014

MONTRÉAL, le 21 octobre 2014 – C’était jour de remise de bulletin de notes pour les ministères québécois en ce lundi matin et le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE) déplore la note insuffisante obtenue par son ministère d’attache, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) dans son soutien à l’action communautaire.

« Le MDDELCC est tout un cancre! Avec une note de 34%, le Ministère a tout à apprendre. On se demande s’il va finir par nous écouter, finalement, pour qu’on l’aide à reconnaître les groupes écologistes du Québec. Ce constat révèle que le financement global revient à des miettes, qu’il n’y a aucune instance de communication en place et aucune prépondérance du financement à la mission. Les quelques points qui lui sont attribués relèvent de sa reconnaissance du programme, par rapport à d’autres ministères qui ne s’y sont simplement jamais conformés. Il reste qu’il y a tout à construire… treize ans en retard. », fait valoir Bruno Massé, coordonnateur général du RQGE.

Profitant du lancement de la Semaine nationale de visibilité de l’ACA, qui a eu lieu le 20 octobre au matin, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) a dévoilé les bulletins de notes que ses membres ont su donner aux différents ministères. L’évaluation est peu flatteuse et le portrait qui en ressort est inquiétant : la grande majorité des ministères qui possèdent un programme de soutien à l’action communautaire ne sont pas en mesure de le soutenir adéquatement.

L’évaluation faite à partir de huit indicateurs démontre que peu de ministères obtiennent la note de passage fixée à 60%. Même le MESS-SACAIS et le MSSS, qui devraient être des modèles en la matière puisqu’ils sont le port d’attache de la majorité des organismes, n’obtiennent pas la note de passage! Les plus grandes difficultés rencontrées? Si presque tous les ministères sont en situation d’échec sur la question du financement à la mission, la communication avec les organismes et l’opérationnalisation même du programme est problématique chez plusieurs d’entre eux.

À l’analyse des notes obtenues, il est clair pour le RQGE qu’un programme de rattrapage et d’aide aux devoirs sera nécessaire de la part du MDDELCC, comme pour tous les autres ministères, afin qu’ils puissent obtenir un bulletin de notes satisfaisant à l’avenir. Les membres du RQ-ACA sont prêts à leur offrir un coup de main en ce sens. Mais face aux politiques d’austérité que le gouvernement semble vouloir mettre de l’avant, nous craignons fortement que les faiblesses identifiées dans ces bulletins s’aggravent.

– 30 –

Actif depuis 1982 et regroupant près de 80 groupes membres, le RQGE est un lieu de réseautage pour les organismes voués à la protection de l’environnement et à l’émergence d’une société écologique.

Pour information : Bruno Massé, coordonnateur général

(514)587-8194

Comments are closed.