Les fleurs éternelles Falakolo par Textil’ART à l’honneur lors de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur à Laval

Textil'Art - Laval

Les fleurs éternelles Falakolo par Textil’ART à l’honneur lors de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur à Laval

Laval – le 23 avril 2015 – C’est avec fierté que Textil’ART s’associe à la Journée mondiale du livre

et du droit d’auteur (JMLDA), le 23 avril, par l’entremise d’une fleur éternelle. Cinq cents quatre-
vingt-quinze (595) fleurs ont été expressément créées pour l’occasion à la demande des

Bibliothèques de Laval puisque la rose est l’emblème de la JMLDA. Les fleurs éternelles Falakolo

ont donc été distribuées aux Lavallois, entre le 18 et le 23 avril 2015, lors d’activités spéciales

organisées dans le cadre de cette journée mondiale et pour lesquelles les citoyens devaient

s’inscrire.

Confectionnées à la main par les participants-travailleurs de l’école-entreprise d’insertion

socioprofessionnelle Textil’ART, les fleurs éternelles Falakolo ont été fabriquées à partir de

livres, brochures et textiles recyclés.

Rappelons que c’est lors du conseil municipal du 7 avril dernier que le conseiller municipal de

Renaud et membre du comité exécutif, M. Raynald Adams, a lancée officiellement la Journée

mondiale du livre et du droit d’auteur, à Laval. À cet effet, d’ailleurs, les citoyens qui ont assistés

à cette rencontre ont reçu une fleur éternelle Falakolo.

Événement spécial du 18 avril : entretien entre Alain Trudel et Danielle Laurin

Le 18 avril 2015, la bibliothèque Gabrielle-Roy était d’ailleurs l’hôte d’un entretien entre le chef

de l’Orchestre symphonique de Laval (OSL), M. Alain Trudel, et la journaliste du Devoir,

Mme Danielle Laurin. M. Trudel y a partagé ses goûts littéraires. Une remise de fleurs éternelles

a donc eu lieu ce jour-là en présence d’une partie de l’équipe Falakolo par Textil’ART.

À propos de Textil’ART – www.textilart.ca

Textil’ART est une entreprise-école à but non-lucratif visant l’intégration professionnelle et

sociale de personnes exclues du marché de l’emploi, dont les personnes immigrantes cherchant

une première expérience professionnelle au Québec. Pendant leur passage chez Textil’ART, ils

développent ou actualisent des attitudes (savoir-être) et des aptitudes (savoir-faire) les aidant à

retrouver une place active dans le monde du travail. Ils reçoivent, notamment, une formation en

français québécois.

L’école-entreprise est également manufacturière de produits textiles éthiques créés, fabriqués

et vendus au Québec sous la marque Falakolo.

Pour en savoir plus

 

Comments are closed.