13 Nov

Rassemblement devant La Caisse de dépôt et placement du Québec

Rassemblement devant La Caisse de dépôt et placement du Québec

Appuyée par diverses organisations sociales et des ONGs, le but de cette tournée est de sensibiliser et d’informer la population canadienne, les syndicats, les militantEs et les personnalités publiques et politiques des impacts sociaux, écologiques et économiques que les mégaprojets énergétiques −promus par des agences internationales de développement, des entités publiques et des entreprises privées− ont entraîné en Amérique latine.

13 novembre 12 h 00 à 14 h 00

Édifice Jacques-Parizeau

1000, place Jean-Paul Riopelle, Montréal

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) investit actuellement dans le barrage hydroélectrique d’Hidroituango, en Colombie. Bluffant un virage au vert en investissant dans un projet hydroélectrique, la CDPQ nie sa participation dans un des désastres écologiques et social des plus importants en Colombie. Rassemblons-nous devant la Caisse pour dénoncer ses mains sales!

Nous demandons que la Caisse retire son financement du projet Hidroituango et de tout autre projet qui viole les droits humains!

Plus d’info:

HIDROITUANGO est un mégaprojet  hydroélectrique situé en Colombie sur la rivière Cauca, la deuxième rivière la plus importante de Colombie dont dépendent près de 10 millions de personnes. Sa   construction a débuté en 2011 et depuis, de multiples violations de droits humains ont été perpétuées.

Le coût total de la réalisation du projet serait évalué à plus de 2.8 milliards de dollars US. En janvier 2018, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a promis un prêt s’élevant à 313 millions de dollars CAN, s’inscrivant dans un prêt global de 1.3 milliards.

Alors que la CDPQ  dit  vouloir  faire  un virage au vert, les impacts environnementaux, économiques et sociaux du projet HIDROITUANGO démontrent le contraire. Des organisations sociales colombiennes dénoncent fermement les impacts du projet et demandent le respect des droits humains.

LES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

HIDROITUANGO affecte tout l’écosystème du fleuve Cauca. Il a été observé que la faune s’est déplacée et que le barrage provoque des changements dans les microclimats. Pendant 3 jours, la rivière s’est pratiquement asséchée créant la mort de poissons, de l’érosion et une pénurie d’eau potable.

FAILLE GÉOLOGIQUE

La structure du barrage se trouve sur une zone instable géologiquement. Ainsi, il y a de hautes probabilités de glissements de terrain. En octobre 2018, une étude de risques a révélé 8 erreurs dans la construction de la centrale hydroélectrique. La menace de l’effondrement du barrage participe au déplacement des           populations locales.

SOCIAUX

Afin de libérer les terres pour construire le projet et en raison des impacts environnementaux, des millions de personnes ont été déplacées et des violences ont été exécutées. Selon certaines sources, dans les 12 municipalités touchées par HIDROITUANGO les paramilitaires ont perpétré 62 massacres, faisant entre 300 et 600 victimes. Les sécheresses et inondations affectent l’économie locale des 3500 à 4000 familles de pécheurs qui dépendent du fleuve pour survivre.

Comments are closed.