5 Jun

SOIRÉE VERNISSAGE & PREMIÈRE MONDIALE DU FILM RÉVÉRENCE : PROJET HIRONDELLES

SOIRÉE VERNISSAGE & PREMIÈRE MONDIALE DU FILM RÉVÉRENCE : PROJET HIRONDELLES

Sensibilisation à la protection des habitats fauniques
PROJET HIRONDELLES : VERNISSAGE & PREMIÈRE MONDIALE

(Châteauguay, le 10 mai 2019) – Le mercredi 5 juin prochain dès 19h au Pavillon de l’île, alors que sera soulignée
la Journée mondiale de l’environnement, la population est conviée au dévoilement de la deuxième itération de
la série RÉVÉRENCE : le projet Hirondelles. Familles, amis, petits et grands sont attendus pour rencontrer les
jeunes et les artistes ayant participé au projet, admirer l’œuvre collaborative et visionner le film de Jean-Nicolas
Orhon, qui sera projeté en première mondiale. Cette production à caractère éducatif, artistique et
environnemental a été imaginée par l’artiste Steven Spazuk et Danielle Delhaes, spécialiste en éducation relative
à l’environnement et au développement durable. L’organisme environnemental Héritage Saint-Bernard a permis
le déploiement de cette réalisation.

SOIRÉE VERNISSAGE & PREMIÈRE MONDIALE DU FILM RÉVÉRENCE : PROJET HIRONDELLES
Quand : Le mercredi 5 juin, de 19h à 20h30
Où : Au Pavillon de l’île, 480, boulevard D’Youville
Horaire : 19h à 19h30 – Vernissage, rencontres et cocktail
19h30 à 20h30 – Présentation du projet et projection de deux courts métrages
Détails : Gratuit pour tous, aucune réservation nécessaire

Un projet global pour la protection de la planète
Le but de RÉVÉRENCE est de rendre hommage à la biodiversité en sensibilisant les communautés au déclin d’une
espèce menacée de leur région par l’entremise de l’art. La première initiative, le projet Monarques, a été réalisée
au Mexique en collaboration avec des écoles du Québec et son film, qui sera aussi projeté le 5 juin, a connu un
succès inspirant. L’idée des créateurs est de reproduire cette initiative au fil des ans, en dépassant les limites de
la province : sensibiliser des communautés au déclin d’une espèce menacée de leur région.

Les hirondelles menacées chez nous
Ici, ce sont les hirondelles, toutes en déclin, qui ont été les vedettes au cours des derniers mois. Pendant l’année
scolaire, une classe de l’École des Trois-Sources à Châteauguay a travaillé avec des aînés de la région pour
explorer l’importance des hirondelles dans notre patrimoine culturel et naturel. Cette dimension
intergénérationnelle a permis un précieux partage des perspectives en ce qui a trait à la présence, à l’importance
et aux mœurs des hirondelles sur le territoire. Les élèves ont pu se questionner sur la situation actuelle des
hirondelles pour comprendre et partager l’urgence d’agir.
Simultanément, ils ont découvert le travail de l’artiste Steven Spazuk et participé à la création d’une œuvre
collective, qu’il sera possible d’admirer le 5 juin prochain.
En plus de participer à l’assemblage de l’œuvre collective, les participants au projet ont joué un rôle
d’ambassadeurs auprès de la communauté : ils ont pris part à des activités pour l’amélioration de l’habitat de
l’hirondelle, participé à des ateliers de sensibilisation, exploré le territoire, posé des gestes concrets comme la
construction de la plus grosse structure de nidification à Hirondelles au Québec et sont devenus des porte-parole
passionnés pour la protection de la nature au bénéfice des générations futures!

Une réalisation communautaire
En plus des deux instigateurs du projet, Danielle Delhaes et Steven Spazuk, la classe de Mme Sylvie Hébert, à
l’École des Trois-Sources a joué un rôle d’envergure dans le projet Hirondelles. Soulignons aussi la contribution
de l’équipe d’Héritage Saint-Bernard et l’appui de la Ville de Châteauguay. Finalement les soutiens financiers du
Fonds culturel de la MRC de Roussillon et du Fonds Nature Madeleine-Auclair ont permis la réalisation du projet
au fil des mois.

Comments are closed.