Freddy Stoneypoint absout de ses accusations

RQGE

Freddy Stoneypoint absout de ses accusations

Suivant la résolution prise lors de l’assemblée générale du RQGE du 2 juin dernier, qui propose « d’appuyer Freddy Stoneypoint (Anishinaabe) dans ses démarches judiciaires liées aux luttes contre l’extractivisme en Gaspésie dans une perspective décoloniale », le Réseau québécois des groupes écologistes dénonce le fait qu’il ait été la seule personne à avoir été accablée d’accusations criminelles suite à la barricade contre le projet pétrolifère de Junex en août 2017. C’est avec un grand soulagement que nous avons appris mardi le 5 juin qu’il est absout de toutes ces charges, et nous lui souhaitons de la paix d’esprit suite au stress de ces accusations qui a perduré plusieurs mois. Le RQGE souhaite en profiter pour dénoncer les mesures répressives et dissuasives auxquelles les militant-e-s doivent trop souvent faire face alors qu’ils et elles s’évertuent à défendre le bien commun. Le RQGE est aussi conscient que cette criminalisation touche souvent les membres de Premières Nations de façon plus prononcée, en raison du racisme colonialiste qui teinte toujours le regard posé par les institutions, les autorités et bien entendu de nombreuses personnes, sur ce genre d’événements.

Comments are closed.