Offre d’emploi: Chargé.e de projet Alliances et solidarités avec les Premiers Peuples

RQGE

Offre d’emploi: Chargé.e de projet Alliances et solidarités avec les Premiers Peuples

La période de mise en candidature est étendue au 14 mars

Contrat de 308 heures (environ 22 semaines, 14 h/sem)

Contexte et organisation

LE FRONT COMMUN POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (FCTÉ)

Créé en 2015, le Front commun pour la transition énergétique regroupe près de 90 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes représentant collectivement 1,8 million de personnes. Le Front commun pour la transition énergétique regroupe des organisations qui contribuent à l’élaboration collective et à la mise en œuvre d’une transition énergétique structurante et porteuse de justice sociale.

Le Front commun pour la transition énergétique a adopté des critères pour une transition énergétique concrète et porteuse de justice sociale. Des efforts supplémentaires doivent être fournis afin d’incarner, notamment, les aspects de solidarité avec les Premiers peuples dans une perspective de décolonisation et de reconnaissance des enjeux systémiques qui y sont liés.

Projet principal de l’organisation : le projet « Québec ZéN » (zéro émission nette) du Front commun pour la transition énergétique est une initiative de dialogue social ayant pour but d’accélérer la transition juste vers la société carboneutre et plus résiliente de demain. La première phase de ce projet s’est achevée le 23 octobre 2020 lors de l’adoption, par l’assemblée générale du Front commun, de la Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité. La deuxième phase de Québec ZéN marque le passage à l’action. Intitulée « Collectivités ZéN », elle a pour but de soutenir l’émergence et le déploiement de Chantiers de transition juste dans les collectivités du Québec. Le FCTÉ organisera également des activités pour favoriser la mobilisation citoyenne en faveur de la transition à Montréal. Plus de détails sur le volet Collectivités ZéN du projet Québec ZéN.

Rôles et tâches

La personne recherchée agira comme chargé.e de projet aux alliances et solidarités avec les Premiers Peuples, dont la réalisation inclut notamment les volets suivants :

  • Codéveloppement d’activités et d’outils de formations 

  • Codéveloppement d’outils de diffusion d’informations spécifiques

  • Développement de pratiques solidaires aux luttes territoriales menées par les Premiers peuples :

  • Accompagnement à la création d’une instance consultative 

  • Soutien à l’établissement de pratiques de reconnaissance et de collaboration avec les Premiers peuples au sein des Chantiers de transition vers des Collectivités ZéN

  • Rencontres de travail avec des collègues, des membres du Front commun, des partenaires, des scientifiques, des acteurs du milieu.

La personne chargée de projet relèvera du Comité de coordination et travaillera en interaction avec les comités, membres de l’équipe, notamment un.e chargée de projet aux inclusions et diversités, membres et partenaires du FCTÉ.

Ses responsabilités pourront inclure :

  • Soutien : accompagnement, selon leurs besoins, de différentes instances du FCTÉ

  • Coordination : organisation, animation et suivi de rencontres, d’activités et de dossiers en lien avec le plan d’action Inclusions, alliances et convergences, correspondances, soutien à la planification.

  • Supervision : de stagiaires, de sous-traitant.e.s

  • Autres responsabilités, selon les besoins.

Qualifications

La formation, les expériences de travail et les accomplissements personnels devraient permettre à la personne d’avoir acquis un ensemble de connaissances et de compétences pertinentes.

  • Formation académique, expérience de travail et expérience personnelle : le candidat ou la candidate devra démontrer qu’elle possède une formation ou une expérience pertinente dans un domaine lié à la transition écologique ou à la gestion de projets, aux communications, à l’animation de démarches collectives ou à l’éducation et la sensibilisation, spécialement en lien avec des communautés et organisations autochtones.

  • Bonne connaissance des organisations, luttes et perspectives autochtones contemporaines

  • Connaissance des enjeux de la transition énergétique – écologique : la personne devra démontrer une compréhension des enjeux de la transition juste.

  • Bonne connaissance des approches intersectionnelles

  • Connaissance des organisations, luttes, analyses et perspectives présentes dans les mouvements environnementaux 

  • Maîtrise des outils informatiques : la personne devra travailler quotidiennement avec des documents partagés (Google docs, sheet…) et participera à des réunions en ligne. Elle doit maîtriser ces outils.

  • Langues : le français doit être maîtrisé à l’oral et à l’écrit. Capacité à travailler en anglais.

Qualités recherchées

  • Aptitude au travail d’équipe : le ou la candidat.e doit avoir de solides aptitudes pour le travail en équipe et les décisions de groupe.

  • Capacité d’adaptation : le champs d’action est exploratoire et il faudra adapter les activités en évaluant les possibilités et les résultats obtenus en cours de route

  • La personne devra être polyvalente et attentionnée; elle devra démontrer un leadership et un bon sens de l’autonomie.

Les conditions de travail

  • Type d’emploi : contractuel.

  • Entrée en poste : la personne entrera en poste dès son embauche.

  • Durée du contrat : 22 semaines avec possibilité de prolongation.

  • Horaire et semaine de travail : temps partiel 14 heures par semaine. Disponibilités requises le jour (occasionnellement le soir), la semaine. Horaire flexible.

    • Possibilité de pause estivale à discuter

  • Honoraires : 22 $ / heure, versé aux deux semaines.

  • Lieu du travail : télétravail. Le matériel informatique et la connexion Internet doivent être fournis par la personne embauchée.

Processus d’embauche

  • Les documents suivants doivent être acheminés avec pour sujet : “candidature” à info@pourlatransitionenergetique.org avant le 14 mars 2021.

    • CV

    • Lettre de motivation portant sur les défis posés par le poste

  •  Le FCTÉ souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les personnes appartenant à un groupe discriminé à postuler et à souligner, si elles le souhaitent, cette appartenance dans leur candidature.

  • Si vous avez besoin de plus d’informations, contacter Maude Prud’homme au 581-886-3523

Comments are closed.