Actualité
de nos membres

Eau Secours! La coalition québécoise pour une gestion responsable de l'eau - Montréal

Eau secours se mobilise pour la Semaine de la Terre du 19 au 27 avril!

Publié le par

Cette année, le printemps sera chaud!

Les mobilisations pour la Planète se multiplient et la Semaine de la Terre, qui regroupera des activités et des actions du 19 au 27 avril, débute dès demain!

Ce sont plus d’une vingtaine d’actions de mobilisation et de sensibilisation qui auront lieu pendant cette semaine historique. Vous pouvez voir la liste complète des activités de la Semaine de la Terre ici.

Nous vous invitons à participer à ces mobilisations pour faire comprendre aux gouvernements que nous voulons des mesures concrètes pour lutter contre la crise écologique.

On se voit dans la rue?

– L’équipe d’Eau Secours

Environnement Vert Plus - Gaspésie

Les pétrolières veulent ouvrir les baies gaspésiennes aux forages

Publié le par

Les pétrolières veulent ouvrir les baies gaspésiennes aux forages : Environnement Vert Plus s’inquiète.

Carleton-sur-Mer, le 17 avril 2019 – C’est avec beaucoup d’inquiétude que Environnement Vert Plus a appris la suspension des procédures que Questerre Energy avait entreprises en novembre dernier contre le gouvernement du Québec afin d’obtenir le retrait des règlements de la Loi sur les hydrocarbures entrés en vigueur le 20 septembre 2018. Cette suspension s’est faite d’un commun accord entre les deux parties et elle est valide jusqu’au 29 août. « Pourquoi avoir suspendu les procédures sinon pour mener des négociations hors cour, avec l’épée de Damoclès d’un procès au-dessus de la tête? » demande Pascal Bergeron, porte-parole de Environnement Vert Plus. (suite…)

RQGE

Fracturation hydraulique : Les citoyens tenus à l’écart

Publié le par

MONTRÉAL – le 17 avril 2019 – L’entreprise Questerre Energy Corporation (Questerre), qui tente de faire invalider les dispositions règlementaires interdisant la fracturation hydraulique dans le schiste devant la Cour supérieure de Québec, a obtenu le 22 mars dernier la suspension des procédures. Le CQDE, qui devait plaider sa demande d’intervention dans le dossier aujourd’hui, souhaite exprimer sa vive inquiétude quant aux répercussions possibles de discussions à huis clos entre l’entreprise et le gouvernement.

(suite…)

CLOSE
CLOSE